CMA CGM FAIT CONTOURNER L'AFRIQUE A SES PORTE-CONTENEURS

Pour justifier cette reconfiguration, les armateurs mettent en avant les coûts de passage du canal de Suez. « Les frais de passage du canal de Suez sont en effet extrêmement élevés, soit 600.000 dollars pour un navire de 9400 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur, ndlr) et le détournement de ce service permet à CMA CGM de réaliser des économies considérables », explique-t-on au siège du groupe français, à Marseille.

En détournant ses bateaux, CMA CGM évite les contraintes d'un transit dans le golfe d'Aden, région où sévissent les pirates somaliens. Lire la suite.

Ajouter un commentaire