Crash d'un avion cargo au large de Libreville

Antonov

Un appareil de type "Antonov 26" en provenance de Port Gentil, la capitale économique du pays a fait un amerrissage aux environs de 11 heures ce lundi 6 juin 2011, au large des côtes de Libreville. Aucune perte en vie humaines n'a été déplorée.

Selon certains témoins, l'appareil qui avait à son bord quatre personnes dont trois européens (2 bulgares et un ukrainien) et un gabonais présentait déjà quelques problèmes techniques depuis son décollage de Port Gentil. Ces difficultés se sont aggravées au large de la Pointe Denis à quelques quatre kilomètres de la capitale.

Le pilote qui a tenté un atterrissage forcé à l'aéroport international Léon Mba, a évité de justesse de s'écraser au Lycée national Léon Mba avant de terminer son vol en face du site de l'ancien hôtel "Dialogue". Ce dernier a été sauvé par un baigneur, élève de l'établissement privé de l'informatique (EPI). Les trois autres personnes à bord ont été secouru par les éléments des Sapeurs pompiers et transporté en urgence à la polyclinique El Rapha, situé à quelques kilomètres du lieu de la catastrphe.

Depuis ces dernières années, les avions de type antonov 12 et 26 de fabrication ex-Urss des années 70, à l'origine de nombreux accidents ont été interdit dans plusieurs pays du continent. Suite à ce crash, le gouvernement a également interdit le survol et l'attérrissage de ces types d'avion en république gabonaise.

Actuellement l'aéronef qui est réduit à l'état de d'épave appartenant à la compagnie Solenta Aviation et affrété par DHL, flotte à quelques mètres du rivage et fait la curiosité de nombreux citadins, en attendant les résultats de l'enquête qui a été ouverte par les autorités compétentes.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site