CRASH D'UN HELICOPTERE AU LARGE DES CÖTES GABONAISES

Huit (8) morts, un blessé leger et un rescapé indemne c’est le bilan de l’accident samedi 17 janvier 2009 d’un hélicoptère Cougar de l’armée française basée à Libreville. L’appareil à bord duquel avaient pris place une dizaine d’hommes de troupe opérait dans le cadre d’un exercice conjoint des forces françaises au Gabon (FFG) et les forces armées gabonaises, dit exercice de coordination de sécurisation maritime. Cette opération baptisée « Ngari » devait se dérouler du 17 au 21 janvier 2009.

Arrivée à Libreville, le ministre français de la défense, Hervé Morin a annoncé la venue dans la capitale gabonaise d’un procureur français, pour faire la lumière sur cet accident dramatique qui endeuille pour la première fois les troupes françaises basées à Libreville. Les premiers resultats de l'enquête détermineront le sort des 17 autres Cougar de l'armée de terre française interdits de vol à la suite de ce crash. Lire la suite.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×