Crash de Gabon Express

L'aéronef de Gabon Express datant des années 50, sur la piste avant son dernier et ultime vol commercial

Les familles des victimes du crash de Gabon Express ont rendu un hommage aux siens disparus, le 8 juin 2004, au large des côtes de Libreville. Parents, amis et connaissances des victimes de cette tragédie se sont rendus, sur le lieu du drame à la Sablière, pour un moment de recueillement et de prière.

27 minutes après son décollage, l'aéronef HS 748 s'écrase au large des côtes de Libreville (Sablière)

A titre de rappel, l’aéronef des années 50 de Gabon Express, s’était abimé en mer 27 minutes après son décollage de Libreville à destination de Franceville. Un des deux moteurs de l'unique HS 748 de cette compagnie de transport aérien s’était arrêté subitement.

L'avion qui s’est retrouvé aussitôt en panne complète car sur l'autre moteur, la génératrice électrique et l'arbre d'entraînement du système hydraulique avaient été démonté. Incontrôlable, l'aéronef s'écrase en mer et se brise en morceaux à quelques dizaines de mètres du rivage.

Le reste de l'aéronef, qui s'était brisé en plusieurs morceaux quelques jours après la tragédie ayant fait 19 morts sur les 30 passagers.

Quelques minutes après cette catastrophe, les habitants et les pêcheurs locaux vont se précipiter avec leurs embarcations de fortune pour aller secourir les survivants échappés de la carlingue. Arrivés avec beaucoup de retard, les secours officiels vont écarter les bénévoles.

Le bilan de ce crash a fait 19 morts parmi les 30 passagers du HS 748.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.