Gabon : les acteurs du secteur maritime en conclave de deux jours à Libreville

Le premier ministre gabonais, Jean EYEGHE NDONG a présidé ce jeudi matin, 07 mai 2009, à Libreville la cérémonie des journées de concertation du secteur maritime qui s’étalent sur deux jours.

L’économie maritime joue un rôle prépondérant dans le système des échanges commerciaux, ce qui se traduit par une augmentation variable du trafic, obéissant à la loi de l’offre et de la demande.

Au Gabon, l’intensification du trafic maritime se traduit par la couverture effective de plus de 90% des échanges commerciaux. Ces transactions commerciales concernent des secteurs tels que : les portuaires, les armateurs, les consignataires, les manutentionnaires, les transitaires, les pétroliers, les forestiers, les miniers, les chargeurs, les importateurs et exportateurs des biens et services ou des matières premières.

« Toutes les entreprises prenant part à ces journées de concertation génèrent des richesses, créent de nombreux emplois et sont au cœur du système économique gabonais. L’état par ces temps de crise se doit d’être attentif à leurs préoccupations », a souligné le ministre de la marine marchande, de la navigation intérieure et des équipements portuaires, Jacques Adiahenot.

Par l’organisation de ces journées, l’administration maritime vise à soutenir la croissance économique du pays susceptible d’être fragilisée par une crise financière aigue aux répercutions mondiales encore insoupçonnées.

Ces journées sont également l’occasion d’inventorier les difficultés qui minent le secteur, d’échanger et de proposer des solutions appropriées au gouvernement de la république dans la perspective d’une sortie de crise.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.