La force de sécurité maritime africaine

Pirates somaliens

Devant la recrudescence ces derniers temps des actes de la piraterie en haute mer dans la corne de l’Afrique, l’Union Africaine est montée au créneau, Ramtane Lamamra, Commissaire du Conseil de paix et de sécurité de l'UA, a annoncé tout dernièrement à Addis-Abeba, en Éthiopie que, l'Union Africaine était en train de concevoir une force de sécurité maritime collective pour le continent en matière de lutte contre la piraterie et la pêche illégale.

Par ailleurs, cette force aura également pour tache de veiller à la protection environnementale, par exemple le phénomène des déchets toxiques laissés dans nos espaces maritimes, par des navires souvent de pays développés.

Avec la force africaine en attente, qui se dotera d'une force maritime pour combattre le phénomène rampant de la piraterie, chacun des pays à façade maritime sera protégé par la force africaine, du moins en ce qui concerne ceux qui ne possède pas de moyens nationaux pour protéger leurs territoires maritimes.

Cette annonce fait suite à la réunion ténue à Accra, au Ghana par un groupe d’experts du continent, agents des ports maritimes africains sur les voies et moyens à mettre en place pour venir à bout des actes de pirateries au large des côtes Somaliennes afin d’assurer la sécurité des marchandises qui transitent par la mer au niveau de cette région.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.