Mise en service du terminal à conteneur du port d’Owendo

Toute la communauté portuaire était réunie ce mercredi 4 novembre 2009, pour le lancement des activités du terminal à conteneur du port d’Owendo et à l’agrandissement de la zone portuaire. La cérémonie inaugurale a été présidée par le Président de la république, Chef de l’état, Ali Bongo Ondimba.

C’est par ce que, le port d’Owendo à l’instar des autres ports gabonais souffrait de la faiblesse en matière de capacité d’accueil et de ses infrastructures  inadaptées au trafic maritime moderne, que les autorités gabonaises avaient lancé en août 2007, les travaux de construction du nouveau terminal à conteneurs du port d’Owendo.

Ce chantier financé essentiellement par les entreprises opérant dans ce secteur, s’inscrivait dans le cadre de la modernisation du port d’Owendo, et du système portuaire gabonais dans son ensemble. Un programme sur lequel s’est engagé l’OPRAG (Office des Ports et Rades du Gabon) et qui est essentiel pour le dynamisme économique du pays.

Avec la réalisation de ce programme, l’autorité portuaire (OPRAG) entends poursuivre sa politique de modernisation non seulement du port d’Owendo, mais également redynamisé ses efforts de réhabilitation et de modernisation des autres ports de Libreville et Port-Gentil. Ces pôles économiques d’envergure présentent malheureusement un réel danger pour les usagers.

C’est, la société des terminaux à conteneurs du Gabon (STCG) l’une des filiales du groupe Bolloré, qui se chargera de la gestion du nouveau terminal à conteneurs du port d’Owendo d’une capacité de 2790 conteneurs. Cette société de droit gabonais, qui aura aussi en charge la concession du futur port sec de Franceville a également signé un contrat avec les autorités du pays pour la réhabilitation et l’aménagement des infrastructures portuaires de ces deux localités.

Depuis quelques années l’industrie portuaire a connu un développement notable au Gabon. Avec plus de 800 kilomètres de côte, le pays compte quelques infrastructures portuaires, au nombre desquelles le port Môle de Libreville, le port commercial d’Owendo, le port à bois, le port minéralier, le port en eau profonde de Port Gentil, le port sec de Franceville ainsi que d’importants terminaux pétroliers.

Des projets portuaires d’envergure sont également annoncés. Parmi lesquels le port en eau profonde de Mayumba, le port minéralier de Santa Clara et le port fluvial de lambaréné.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×