Projet Probo koala

probo-koala.jpgLa capitale gabonaise vient d'abriter la troisième phase du projet "Probo koala" sur la gestion des déchets toxiques et dangereux. Ce projet qui tire son nom du navire pétrolier qui avait acheminé près de 600 tonnes de déchets toxiques en Côte-d'Ivoire en août 2006, vise à renforcer les capacités des pays africains à mieux lutter contre la prolifération et la gestion des déchets toxiques et dangereux.

Cette catastrophe environnementale, avait provoquée la mort de 17 personnes et l'intoxication de dizaines de milliers d'autres. Extrait de Monsieur, Hubert BINGA, Directeur général adjoint du Centre national anti-pollution.


pollution environnement Déchets toxiques et dangereux Probo koala gabon

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

×