Protection de la zone côtière

Le Boulevard du bord de mer en périlTokyo vole au secours du littoral gabonais avec la signature tout dernièrement entre le Gabon et le Japon d’une convention de 2,465 millions de dollars américains soit environ plus de 1,2 milliard de FCFA destinée à la protection du littoral gabonais long de 800 kilomètres.

Cette convention prévoit l'établissement d'un cadre institutionnel de gestion de la zone côtière qui soit durable et apte à faire face aux changements climatiques, s'inscrit dans le prolongement et la mise en œuvre des résolutions de la 4ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD IV)

Ce projet a pour objectif d'apporter des solutions aux problèmes de préservation de la zone côtière gabonaise, car son patrimoine écologique est aujourd'hui en danger, a expliqué l'ambassadeur du Japon au Gabon, Motoi Kato. Depuis de nombreuses années, le Japon qui accompagne les efforts du gouvernement gabonais dans le développement de la pêche artisanale s'engage desormais dans un autre domaine de coopération avec Libreville, celui de la protection de la façade maritime gabonaise. 

Ajouter un commentaire