La gestion des déchets toxiques et dangereux.

La capitale gabonaise vient d'abriter la troisième phase du projet "Probo koala" sur la gestion des déchets toxiques et dangereux. Ce projet qui tire son nom du navire pétrolier qui avait acheminé près de 600 tonnes de déchets toxiques en Côte-d'Ivoire en août 2006, vise à renforcer les capacités des pays africains à mieux lutter contre la prolifération et la gestion des déchets toxiques et dangereux.

Hubert BINGA, Directeur général adjoint du Centre national anti-pollution.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×