Aperçu historique

C’est à partir du 28 novembre 1959 que, le Gabon rentre dans l’ère de la communication audiovisuelle avec notamment l’inauguration officielle par le président Léon MBA de Radio-Gabon. Pour la première fois les populations entendirent leur président s’adressant en ces termes : «… Maintenant, je pourrai m’adresser à tous les gabonais, et les gabonais entendront ma voix comme si j’étais devant eux, dans leur maison… »

L'un des premiers studios de Radio Gabon.jpgSitués à Louis, un quartier de Libreville les studios n’étaient reliés qu’à deux petits émetteurs, l’un d’un kilowatt, ondes moyennes ; l’autre de quatre kilowatts, ondes tropicales. Les studios eux-mêmes ressemblaient à une station d’amateurs, avec seulement une console de mixage portable, un seul micro, un magnétophone et une platine-disque.

C’est seulement en mai 1960, que Radio-Gabon va se doter  d’une cabine technique et d’un studio que l’on peut qualifier de « moderne ». C’est aussi à partir de cette date que, Radio-Gabon va augmenter ses programmes. En 1961, le budget de la station s’élève à 40 millions de francs CFA.

Aussi, Radio-Gabon qui s’améliore au fil du temps s’internationalise puisqu’elle est captée dans la presque totalité des pays limitrophes et voit son auditoire augmenter de jour en jour.

Les pionniers de la RTG.jpgClaude Mathieu (voir photo à droite au centre) fut le premier directeur de Radio-Gabon. Guy Roger OGOMBE, Vicky FOURNIER, Ruffin MOUKAGNI, Basile NGUEMA (animateurs), Jean-Bernard DJODJI, Clément ASSEH (opérateurs son), Daniel EKOMIE, Henri Teribert (journalistes) furent les pionniers de Radio-Gabon.

Georges RAWIRI, 1er Directeur de la Radio et Télévision Gabonaise.jpgAprès la radio, le mois de mai 1963 voit la naissance de la télévision gabonaise avec les mêmes missions en tant que service public : « Informer, éduquer et distraire ». Georges RAWIRI (portrait) devient alors le premier Directeur général de la Radio et Télévision Gabonaise (RTG).

En inaugurant les premières émissions, le 9 mai 1963 en présence de M. TRIBOULET, ministre français de la Coopération, le président Léon MBA, annonce que « … La télévision ne sera pas pour nous un simple objet de distraction, elle sera un moyen efficace d’éducation et d’information… » A l’époque, l’émetteur mis à sa disposition était de 4 kW, et quelques temps plus  tard de 30 kW.

Le programme inaugural, le 9 mai 1963 de la télévision gabonaise se présentait comme suit :

21 h 30 : Allocution de M. PONTILLON, directeur général de l’OCORA (Office de Coopération radiophonique)

 Allocution de M. TRIBOULET, ministre français de la Coopération

 Allocution du président de la République, M. Léon MBA

21 h 50 : Journal télévisé

 La journée à Libreville

 Les actualités dans le monde

22 h 20 : Libreville-Paris en musique .Emission de variétés avec l’ensemble typique gabonais « Afro Succès » et : Les compagnons de la Chanson ; Petula Clark; Sacha Distel ; Dalida ; Sheila ; Charles Aznavour ; Johnny Halliday               

23 h 10 : Magazine des Sports

23 h 30: Journal télévisé, dernières nouvelles

23 h 35 : Fin des émissions.

Quelques années après, le 30 décembre 1975, c’est le président Albert Bernard BONGO, qui inaugure les nouvelles installations de la RTG lui permettant désormais de retransmettre ses images en couleur.

Le complexe audiovisuel L’actuelle maison de la Radiotélévision Gabonaiseinaugurée le 1er décembre 2007 par le chef de l’Etat, El Hadj Omar BONGO ONDIMBA  dont les travaux ont été exécutés par la société nationale de Chine des machines et des équipements d’import-export (CEMEC), est un complexe de trois bâtiments qui s’inscrit dans l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Celles-ci se caractérisent par des améliorations de la qualité, la fonctionnalité et la facilité d’emploi généralisé du traitement numérique des images et des sons en lieu et place de l’analogie.

Baptisée maison Georges RAWIRI, du nom du défunt président du Sénat gabonais et premier directeur de la Radio Télévision Gabonaise, la maison de la RTG 1 est considérée comme le plus important investissement réalisé par le Gabon dans le domaine des médias depuis son indépendance en 1960.

La télévision comporte deux studios, des moyens vidéo et de production et de postproduction avec automates de diffusion. La radio bénéficie de trois studios.

Avec la publication du Decret 035/PR/MCPEN portant attributions et organisation du Ministère de la Communication, de la Poste et de l'Economie Numérique, le paysage audio visuel public connait actuellement d'importantes mutations.

L’article 89 du présent décret stipule que le Ministère exerce une tutelle technique sur les organismes et établissements publics créés ou à créer dans le domaine de la communication, de la poste et de l’économie numérique, notamment les organismes et établissements suivants :

Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication ; Agence Nationale des Fréquences ; Gabon Télévision ; Radio Gabon ; Agence Gabonaise de Presse ; Télédiffusion du Gabon ; Centre Gabonais de la Cinématographie et l’audiovisuel ; l’Institut Supérieur de l’Audiovisuel ; Institut Supérieur des Postes, des Technologies de l’Information et de la Communication ; Agence de Régulation des Télécommunications ; Agence de Régulation des Postes ; l’Ecole Nationale des Postes et Télécommunications et le Centre National d’Information.

Les principaux Directeurs Généraux de la RTG depuis 1959.

Claude Mathieu (premier Directeur de Radio Gabon en 1959); Georges RAWIRI (premier Directeur Général de la RTG); Paul OKOUMBA d'OKWATSEGUE (...); KOUNDA KIKI (1967-1972); MPOUHOT EPIGAT (1972-1974); Albert YANGARI (1974-1976); ONDIAS SOUNA (1976); Louis Barthélemy MAPANGOU (1976-1980); REONINEAU (1980); Jaques ADAHENOT (1980-1990); Jaques EDANE NKWELE (1990); William OYONE (1990-1994); John Joseph MBOUROU (1994-1996); Francis IMOUNGA (1996); Paul MBADINGA MATSIENDI (1996-1998); Augustin LETAMBA (1998-2002); Jean Claude BOULANGA (2002-2003); Georges Willy KOMBENY (2003-2005); Godel INANGA YENDEYKA (2005-2007); David ELLA MINTSA (depuis 2007 à ce jour).

Pour contacter certains responsables de la RTG 1, et autres informations complémentaires :

Direction Générale: +241 741412 / 06051907

Direction Générale Adjoint, chargée de la Télévision: +241 06231824/07401835

Direction Générale Adjoint, chargée de la Radio: +241 06971922

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×